[Deutsch] [français] [Nederlands]

Accueil > Nos Actions en Europe > Les Rencontres Annuelles > Götziz (Autriche) 2018

Götziz (Autriche) 2018

vendredi 31 août 2018

Rencontre à Götziz (Autriche) du 6 au 8 Juillet 2018

Thème : l’artémisia, une économie nouvelle ? Chiche !

Notre rencontre annuelle à Götzis, Vorarlberg, Autriche

La rencontre annuelle s‘est déroulé cette fois en Autriche. Le vendredi 6 juillet 2018, j‘ai pu félicité une trentaines participants (18 de la France, une Néerlandaise et 10 de l’Autriche) à St. Arbogast, près de Götzis. Nous avons trouvé un logement confortables et une sale avec l‘équipement technique pour notre rencontre dans la maison de formation du diocèse de Feldkirch.

L’accueil a été cordial, comme toujours, en renouvelant les amitiés. Après le dîner, il y avait des parlotes. Chacun avait beaucoup à dire, ce qui est arrivé l’an dernier. Par ailleurs, la Coupe du monde de football a été suivie, enfin l’Équipe tricolore était dans la course. Les potins convivial, dans lequel nous discuterions également la situation politique en Europe, plus précisément la question des réfugiés, a duré jusqu’à peu avant minuit.

Samedi, après le petit déjeuner, tout le monde s’est réuni dans la salle, où nous avons vu un film sur Artemisia annua. Ce film a souligné les difficultés envers la culture d’Artemisia. Les études scientifiques sur les effets de l’Artemisia sont même niés par l’OMS. La culture de l’Artemisia est interdite en France, parce que les fleurs contiennent un allergène (l’artemisia annua est récolte avant sa floraison !). Les grandes compagnies pharmaceutiques propagent naturellement leurs produits et contrecarrent tout ce qui concernent l’artemisia. Des nombreuses études ont prouvé que l’ingrédient artemisin enlève le plasmodium (agent pathogène du paludisme) du sang. C’est donc une véritable cure et non seulement une suppression de la fièvre qui font les médicaments à base de quinine.
Liens film „Malaria Business“ sur YouTube.com :
https://www.youtube.com/watch?v=ulixz1Harn0
https://www.youtube.com/watch?v=-5otDXkPxSY
https://www.youtube.com/watch?v=D_6Q0Mi0Mjw
https://www.youtube.com/watch?v=SZMKcL12TFs
Après le film, un débat animé s’est développé et a posé ces questions : « Que pouvons-nous faire pour l’Afrique ? » « Que faut-il faire pour que les personnes en Afrique ne sont pas obligés de quitter leur pays ? »

Dans l’après-midi, deux excursions ont été sur le programme : Christine et Karl-Heinz Grabher a dirigé un groupe dans le Rappenlochschlucht à Dornbirn (https://www.rappenlochschlucht.at/). Leur fille Vreni a accompagné un groupe pour Bregenz.
Par la suite, une réunion du Conseil de l’Association a eu lieu dans laquelle les problèmes entre le groupe de prière de Capharnaum et l’ONG Cœurs charitables ont été discutés vivement.
Comme d’habitude, la soirée était remplie de nombreuses discussions entre les participants. Et la Coupe du monde.

L’Assemblée générale de l’Association était prévue pour dimanche matin. Pierre Cocolon, le président de l’Association, a présenté son rapport annuel pour 2017. Piet de Haas, le trésorier, nous a expliqué la gestion financière de l’année 2017. Les deux rapports ont été agréé unanimement par l’Assemblée génerale.

Pascal Ronzon, qui nous a rejoint au début de la matinée, a illuminé les difficultés entre les deux contreparties Capharnaum et l’ONG Cœurs Charitables, qui a fait arrêter la production de la spiruline. La situation maintenant : la médiation a malheureusement rien apporté. Mais en même temps on voit un moyen de sortir de l’impasse. Bertrand Ottongonbo, le Président des Cœurs Charitables était invité par Antenne (qui a exploré la technique de la production de la spiruline - https://www.antenna-france.org/pays/rca/) à une conférence des producteurs spiruliens à Lomé (Togo). Antenna nous a proposé de superviser la ferme et la production de la spiruline. Mais le contrat n’est pas encore négocié. Donc nous voyons un peu de la lumière au bout du tunnel.
Nous voulons prendre en main un nouveau projet - la production de l’artemisia annua. C’est pour ça que nous pensons à acheter une surface en voisinage de la ferme pour y cultiver l’artemisia. Ce projet se déroulerait complètement sous surveillance de l’association Centrafrique Actions. Tout est pour le moment en planification et doivent être concrétisé plus loin. Les contrats avec l’ONG et l’état ne sont pas encore élaboré.

Helmut Buchegger a dit la messe de dimanche en style franco-allemand.
Après le déjeuner, tous les participants se disent « Bonjour » de la manière habituelle et cordiale.

Je remercie tous les participants pour la participation, le partage et l’équipe Arbogast pour l’admission et l’alimentation, ainsi je remercie Christine, Vreni et Karl-Heinz Grabher pour les visites guidées.
La prochaine réunion aura probablement lieu à Voirron, Auvergne-Rhône-Alpes.
Au revoir dans les Alpes.

Günter Hons

autre Info :
https://afrique.lalibre.be/13282/le-film-malaria-business-pointe-le-silence-coupable-de-loms/

PV Assemblée Générale et Rapport Moral ci dessous

Documents joints

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0